La symbolique et les effets concrets des couleurs en période de deuil

La symbolique et les effets concrets des couleurs en période de deuil
Les couleurs que l’oeil humain perçoit correspondent à des vibrations calculées en mégahertz. Elles atteignent notre cerveau en provoquant des réactions prévisibles et bien réelles qui peuvent être très utiles pour soutenir notre moral en période de deuil.

Lorsque nous traversons une épreuve, nous sommes infiniment plus sensibles qu’à l’habitude. Notre attention, d’ordinaire distraite par des stimuli constants, ne retient que 1% des 20 mégabits d’informations transmises à notre cerveau chaque seconde. Pourtant, quand le deuil frappe, chaque détail prend une importance extrême même si beaucoup des choses qui nous intéressent normalement perdent temporairement de l’influence. C’est le choc et le chagrin qui provoquent cette inversion des choses. C’est pourquoi s’entourer de sons, d’objets, d’images et de couleurs qui nous apaisent tout en ramenant le souvenir de l’être aimé peut nous aider à traverser le désert de l’absence de l’autre.

Des couleurs pour apaiser la douleur du deuil

Après les adieux, en public ou en privé, il n’existe pas de véritable code vestimentaire chez nous. Pourtant, s’entourer de certaines couleurs ou même méditer sur l’une d’elles peut apporter des effets bénéfiques bien réels. Tellement réels qu’ils se sont traduits par des expressions courantes: broyer du noir ou avoir les bleus sont synonymes de déprime, être rouge de colère, devenir jaune de jalousie, sont autant de démonstrations du fait que les couleurs sont associées à des émotions pour notre cerveau.

Voyons donc la portée des vibrations chromatiques sur notre cerveau. Attention, pour bénéficier des effets des couleurs, il est important de choisir des tons saturés qui ne contiennent pas ou très peu de gris. Les fleurs peuvent nous guider, car leur couleur est toujours totalement pure.


Le rouge

Les autochtones d’Amérique parlent du bon chemin rouge, ce qui signifie le parcours de vie d’un individu. En effet, le rouge stimule la vitalité et l’action. Pour certaines personnes toutefois, il peut générer un certain degré d’hyperactivité, voire d’agressivité. Si vous avez tendance à ne pas tenir en place, le rouge n’est certainement pas indiqué pour induire une sensation de bien-être et de repos. Par contre, si la douleur du deuil vous rend apathique et vous donne une grande sensation de fatigue, le rouge vous fera du bien en stimulant votre force vitale.

Le rouge est beaucoup utilisé en marketing pour traduire une idée de performance. Les voitures de sport sont souvent rouges, n’est-ce pas? En période de deuil, il se peut que vous souhaitiez reprendre trop vite votre performance habituelle. Soyez prudent afin de ne pas tomber dans le piège du déni. Refoulez vos émotions et elles viendront s’incruster en vous pour rejaillir plus tard avec une force décuplée.

Si le temps vous a permis de vous exprimer et de “passer à travers”, une dose de rouge vous aidera à reprendre vos activités avec plaisir.

L’orange

Cette couleur encourage la tonicité, donc favorise une sorte de rajeunissement. Au cours d’un deuil douloureux, il se peut que vous vous sentiez affaissé, sans force et sans énergie. Vous entourer d’éléments de couleur orange vif, vous concentrer en respirant à fond tout en regardant un objet orange peut vous aider à retrouver un peu d’élan et de bonne humeur.

Le jaune

Associé à la créativité, le jaune est très utilisé pour favoriser le désir instantané. Synonyme de lumière et de soleil, cette longueur d’onde agit directement sur le système nerveux en stimulant la communication, la concentration et l’imagination. Créer peut énormément apaiser la douleur de la perte. Écrire, peindre, sculpter, ou simplement imaginer des possibles en s’entourant de jaune clair peut devenir un moment privilégié qui vous entraîne complètement dans l’ailleurs de l’élan créatif; des instants où la douleur se transforme en prenant un sens.

Le vert

Voici la couleur associée à l’harmonie et à la guérison, car elle vibre sur la longueur d’onde de l’amour inconditionnel, du pardon et de la paix. Au moment de la perte d’un être cher, il est totalement normal de ressentir de la colère envers la personne qui nous a abandonnés dans la peine et la solitude. Si notre relation avec cette personne était difficile, c’est encore pire! Il n’y aura pas d’occasion de réparer les incompréhensions, de réconcilier les disputes, de vaincre les rancoeurs. Et sans vouloir nous l’avouer, c’est ce que nous avons toujours espéré. La longueur d’onde de la couleur verte peut alors nous amener le calme et la sérénité nécessaires pour se parler d’âme à âme et trouver une résolution qui aurait été impossible dans la réalité concrète, les mots et l’égo se mettant en travers de toute tentative. Le vert entraîne une acceptation sereine qui fait le plus grand bien. S’entourer d’un paysage de verdure, aller en forêt et s’approcher d’un grand pin majestueux pour le prendre à bras-le-corps et recevoir son énergie sont des façons qui ne coûtent rien, mais dont l’effet thérapeutique a été éprouvé depuis la nuit des temps pour soulager le stress intense et l’épuisement qui en découle.

Le rose

Cette couleur est porteuse de douceur et d’optimisme. Le deuil ne fera pas toujours aussi mal, soyez rassuré. Le rose peut vous aider à entrevoir des jours meilleurs, favoriser la guérison de l’âme et vous rendre l’envie de sourire. Ne dit-on pas “voir la vie en rose”?

Le bleu

De nombreuses études démontrent que le bleu est la couleur préférée d’une majorité d’humains. Il évoque bien sûr la couleur d’un ciel pur les jours de bonheur. Il favorise la confiance, le calme et une joie tranquille. Il semble même que méditer sur la couleur bleue réduit l’hypertension - comme de toucher à un tissu très doux. Le deuil est un moment où toute possibilité de trouver un peu de soulagement est la bienvenue. Le bleu peut vous apporter ce moment de tranquillité de l’esprit et du coeur.

L’indigo

Il s’agit d’un bleu intense très vibrant qui est reproduit à la perfection par le verre soufflé avec du cobalt. L’indigo favorise l’intuition et le contact avec la Réalité perçue par l’être profond. Cette petite voix ne se trompe jamais et peut, à la suite d’une période de grand bouleversement, devenir votre guide pour aller vers une vie meilleure, reconnaître le vrai du faux et vous orienter dans toutes vos démarches. Le deuil est une étape de transformation qui peut faire de nous un meilleur humain. À vous d’en faire un moment de réconciliation profonde avec ce que vous êtes vraiment.

Le violet

Associé à la mort et à la purification, le violet calme la colère et induit l’inspiration. Sur le plan physique, il est réputé éliminer les toxines produites par un grand stress comme celui provoqué par le décès d’un proche. Il combat l’insomnie comme l’odeur de l’huile essentielle de lavande, une fleur de cette couleur.

Le blanc

symbole universel de pureté, le blanc peut également évoquer le vide à remplir, la page blanche où écrire ce que nous voulons réaliser dans notre vie après l’épreuve. Il rend plus actif et plus productif, car la nature a horreur du vide. Par ailleurs, comme le blanc est la synthèse de toutes les couleurs, il est possible d’en tirer les bienfaits de toutes les autres teintes de la nature.

Comment faire un usage optimal de la couleur?

Il faut commencer par se créer une palette de couleurs. On peut acheter de la peinture acrylique bon marché et simplement peindre des petits bouts de carton de chaque couleur qui nous convient. On peut également trouver des bouts de papier ou de petits objets qui ont la bonne coloration. Pourquoi ne pas aller dans une boutique café-céramique pour créer des éléments de décor qui seront représentatifs de ce que vous voulez obtenir comme effet bénéfique? Ce sera une sortie pleine d’intérêt qui nous fera émerger quelques heures de notre souffrance.

Ensuite, lorsqu’on en ressent le besoin ou encore mieux, comme une discipline à heure fixe, il faut approcher le bout de papier ou l’objet coloré de nos yeux et fixer intensément la couleur tout en respirant lentement et profondément. Il est bon de compter jusqu’à 5 en inspirant et jusqu’à 5 encore en expirant, et ce 5 fois de suite. Cet exercice de la respiration consciente provoque une cohérence cardiaque qui a de multiples vertus, dont notamment, l’inspiration, la concentration et l’accroissement de la capacité d’apprentissage, en plus de procurer une véritable détente. 

Il n’y a pas de mal à se faire du bien en période de deuil. Nous vous suggérons des moyens simples, qui ne coûtent rien, mais qui sont de nature à vous aider à émerger de votre deuil.

Les essayer ne peut vous faire aucun tort! Allez-y, colorez votre vie!

Pour connaître d’autres moyens efficaces pour mieux vivre un deuil, cliquez ici.

Trouvez réponses à vos questions

Découvrez les tabous qui durent depuis plus de 100 ans