Pourquoi choisir la crémation?

Banner

La crémation est maintenant le moyen le plus souvent choisi en préarrangements funéraires et par les familles au moment du décès. Il y a sûrement de bonnes raisons. En voici quelques-unes parmi les plus souvent invoquées.

Un coût inférieur

La crémation coûte en moyenne 7 à 8 fois moins cher que l’embaumement du corps. Lors d’un embaumement, il faut compter la procédure de préservation et le cercueil qui ensemble coûtent au moins 3500$, et souvent même beaucoup plus. Ensuite, il faut penser aux coûts reliés au corbillard, à la voiture de direction du cortège funèbre et au salaire du directeur de funérailles et des porteurs. Des frais de plus ou moins 1500$ s’ajoutent à la facture selon les entreprises funéraires. Vient ensuite le prix du lot au cimetière auquel s’ajoute celui du creusage qui atteint généralement le 1000$ ou plus selon les endroits. Le tout s’élève donc généralement entre 8,000$ et 10,000$ et c’est sans compter la location du salon, les frais de la cérémonie, les fleurs, les signets, la photo et le lunch.

La crémation, qui se fait sans embaumement et sans cercueil incluant le transport du défunt du lieu du décès au crématorium ainsi que la gestion des documents administratifs et légaux, coûte 1990$ + tx chez Everhere. Toute une différence! Une différence qui laisse de la latitude pour organiser un événement significatif en hommage à la personne défunte.

L’environnement est protégé

Les produits chimiques utilisés pour l’embaumement et pour la fabrication du cercueil sont très polluants à long terme. La crémation, même si elle utilise du gaz propane pendant 2 heures, est de loin plus écologique, car elle ne dégage presque aucune fumée ou CO2 dans l’atmosphère. Les crématoriums sont munis de filtres antipollution permettant de limiter l’évacuation de gaz à effet de serre. Les cendres sont neutres et peuvent être mises en terre sans provoquer le moindre effet nocif sur les sols ou dans l’eau. Elles sont principalement constituées de carbone et de calcaire, des éléments qui se retrouvent en abondance dans la nature.

Le budget est supérieur pour créer un rituel original, à l’image du défunt

Une fois la crémation réalisée, la famille a tout son temps pour se réunir et pour créer un moment d’adieu vraiment inoubliable qui fera du bien à tous les proches réunis et deviendra l’occasion par excellence pour se souvenir et rendre hommage à celui ou celle qui est parti. Confiez vos désirs aux ambassadeurs accrédités Everhere qui sauront vous guider.

Pour les multiples options originales de disposer les cendres

Un corps ne peut être inhumé ailleurs que dans un cimetière. Inhumer, c’est enterrer un corps ou des cendres. Les cendres au contraire, permettent la plantation d’un arbre ou d’un arbuste, l’organisation d’un feu de camp, le lancer de lanternes, et même la fabrication d’un diamant. De plus, il est possible d’en conserver une petite partie dans un bijou ou un reliquaire.

Les cendres permettent aussi de transformer l’endroit qu’elle chérissait en dernier repos: le fleuve, le chalet, la cabane à sucre, l’écurie, le petit bois près de la rivière ou tout autre lieu significatif. En effet, il est permis de procéder à la dispersion des cendres en pleine nature. Il suffit de suivre certaines règles simples qui empêchent les cendres de devenir une nuisance. En effet, puisqu’il s’agit d’une poudre abrasive et volatile, il est interdit d’en disposer sur un endroit public ou un sentier piétonnier.

Si on veut les immerger, il vaut mieux utiliser un dispositif spécial qui entraîne les cendres au fond de l’eau et qui leur permet de suivre progressivement le courant. Il est également préférable de s’abstenir de disperser les cendres par un jour de grand vent, à moins d’avoir un peu creusé la terre et de déposer une pierre sur le lieu de dispersion. Une fois que ces conditions sont respectées, il est possible de disposer des cendres de belle façon, respectueuse des goûts et des valeurs de l’être cher disparu.