Sortir des cadres pour mieux vivre un deuil

Responsive image

Chaque fois que l’on perd un être cher, c’est tout notre univers qui bascule. Même quand on savait que la maladie gagnait du terrain, même quand le temps a fait son œuvre… le départ de cette personne marque un tournant dans notre vie, et il est impossible de revenir en arrière. Ce caractère irréversible fait partie de ce qui fait si mal. Le « plus jamais » est comme un tison sur le cœur.

Pourtant, même blessé, il faut continuer à vivre. Les notes aiguës de la douleur s’apaiseront, un jour à la fois, sans trahir la mémoire et l’amour que l’on portera toujours à l’autre.

Et comme chaque être est unique, pourquoi s’enfermer dans des codes dépassés et des façons de faire qui ne représentent pas ce qu’il ou elle a été? Qui ne tiennent pas compte des émotions qui nous envahissent? Les maisons funéraires traditionnelles banalisent le grand départ en offrant des ‘’forfaits’’ sans âme, où tout le monde part exactement de la même façon, attendue et prévisible.

Si c’était possible de faire autrement tout en demeurant dans le respect et le bon goût? Voici une foule de possibilités à explorer pour créer un moment d’adieu et un espace de souvenir qui lui ressemblent et qui font du bien, car l’esprit et le cœur ont besoin de symboles forts pour retrouver l’équilibre après une grande perte. Grâce à Everhere vous pouvez créer un dernier hommage inoubliable.

La famille et les amis n’ont pas à s’entasser dans un salon surpeuplé et impersonnel

Certaines familles, bouleversées, choisissent la sécurité de ce qui est connu et vont vers un salon funéraire et l’approche traditionnelle pour se rassurer. Mais elles sont souvent déçues de la façon très « ordinaire » dont se sont déroulées les choses.

Il est pourtant possible d’organiser un événement hommage à l’extérieur d’un salon funéraire, dans un lieu plus intime et qui a du sens pour le défunt et ses proches.

Selon le nombre de personnes attendues, il y a plusieurs endroits à envisager : une salle dans un endroit prestigieux, dans un restaurant préféré, un lieu champêtre, un musée, une salle de spectacle, une belle salle d’hôtel (il existe des trésors cachés!), une auberge, un camp de vacances, un chalet, une cabane à sucre, la maison familiale, c’est votre choix! Et c’est un choix souvent beaucoup moins coûteux que la location d’un salon funéraire et porteur d’un bien meilleur souvenir.

Des événements hommage qui parlent vraiment de l’être aimé

Quels étaient ses croyances, ses intérêts, ses habitudes caractéristiques? Partons de là, c’est le plus bel hommage, car si l’être cher était présent, il en retirerait beaucoup de plaisir.

Tout d’abord, sortons de l’environnement impersonnel d’un salon funéraire. Après tout, il s’agit d’un lieu commun où il est généralement impossible de trouver de l’intimité, de la liberté d’action et une quelconque chaleur. Il existe bien d’autres options beaucoup plus conviviales.

Elle adorait son jardin et ses plantes d’intérieur? Cherchons un lieu à louer dans une serre l’hiver, ou l’été un chapiteau dans un endroit fleuri. Un membre de la famille a un grand terrain et serait prêt à recevoir tout le monde? Si le terrain manque de fleurs, il est possible de louer des bacs à fleurs magnifiques que le pépiniériste vient récupérer après l’événement. Il faut aller à l’extérieur de la ville? Pourquoi pas? Tous les proches seront prêts à donner un coup de main à ceux qui n’ont pas de moyens de transport. Mais si on préfère tout de même rester à proximité, les bacs à fleurs peuvent tout aussi bien être disposés dans une belle grande salle lumineuse.

Il était un artiste méconnu? Exposez ses œuvres dans une salle de musée réservée pour l’événement, quelle belle façon de l’honorer…

Elle adorait voyager? Projetez ses photos de voyage sur plusieurs grands écrans dans une salle d’hôtel, c’est lui donner des ailes pour entreprendre le plus long des voyages…

Il était une personne sociable qui organisait des activités pour les membres de son groupe? Pourquoi ne pas en faire autant pour ceux qui viendront, car ils aiment jouer aux cartes, aux échecs ou au scrabble. Les réunir dans la salle communautaire où ils ont l’habitude de se rassembler fera un clin d’œil à la personne qui est partie, car elle aimait y retrouver son monde. Un membre de la famille se joindra à chaque table et ce sera l’occasion de partager de bons souvenirs et souvent, de découvrir des aspects surprenants de la personne aimée. Quelqu’un fera un résumé pour conclure, et on se souviendra de ce moment de manière tellement différente.

Il ou elle aimait le bon vin? Ou la bière ou le whisky? Louez un espace dans un restaurant ou un vignoble, organisez un cocktail et portez des toasts chaque fois qu’un invité voudra bien citer une anecdote et lever son verre. Une manière signifiante de lui dire adieu.

Il était une personnalité publique? Rassemblez, dans une petite ou grande salle de spectacle, les gens qui veulent lui rendre hommage et agrémentez le tout de performances artistiques créera un moment formidable d’hommage et de souvenir. C’est ce qui avait été fait pour Jack Layton il y a presque 10 ans, et les gens en parlent encore.

Un mélomane? Accueillez les gens qui veulent exprimer leur sympathie dans une salle reconnue pour son acoustique et au lieu des sandwiches, offrez-leur un récital ou un concert de musique de chambre avec des artistes émergents ou des étudiants du conservatoire. Un témoignage pour présenter le spectacle et des mots d’amour à la fin, et vous repartirez avec de la musique au cœur pour bercer votre chagrin.

Elle chantait dans une chorale? Invitez les membres de sa formation vocale et chantez tous ensemble dans une salle avec scène.

Il était aux anges à sa cabane à sucre? Que ce soit le temps de bouillir ou non, réunissez votre famille et vos amis dans ce lieu chéri.

Un chasseur ou un pêcheur? Il est possible d’installer des bannières qui reproduisent l’environnement aimé et d’apporter des objets significatifs dans une grange ou dans un parc. Tous ceux qui viendront sauront reconnaître le passionné qu’il était.

C’était un sportif? Réservez un espace à l’aréna, demandez la permission d’utiliser le terrain de soccer ou de football, louez le chalet de ski ou une salle au club de golf. Demandez aux gens présents de décrire son style, ses prouesses ou ses faux pas, apportez son équipement et disposez-le tout près de l’urne. Sa présence sera palpable.

Il ou elle s’identifiait totalement à son métier? Professeur, médecin, pompier, policier; il y a des lieux où il est possible de se rassembler sur son lieu de travail.

En bref, au lieu de vous plier aux conventions, pensez à l’honorer dans ce qu’il ou elle aimait. Et rappelez-vous que rien ne presse. Maintenant que presque tout le monde choisit la crémation, vous avez du temps pour préparer quelque chose de mémorable avec des gens significatifs.

Reproduire un geste

Quand une personne meurt, elle souhaite généralement que ses proches continuent à honorer ses valeurs et préservent l’héritage de ce qu’elle était, plus encore que de son patrimoine.

Soulignez sa générosité en partageant un petit quelque chose : une fleur, des photos reproduites en plusieurs exemplaires au lieu de signets – pourquoi ne pas offrir un choix entre 3 ou 4 photos de moments mémorables en famille ou entre amis? Utilisez sa meilleure recette de desserts, et préparez de quoi régaler tout le monde du bon goût dont elle connaissait le secret.

Donnez du sens à une habitude caractéristique en la reproduisant en cours de cérémonie. Même s’il s’agissait de regarder la télé, ce n’est pas interdit! Chauffer le foyer? Un écran avec un feu qui crépite, ce n’est pas difficile à réaliser! Prendre des photos de sa famille? Il est tellement simple d’imiter ce geste au moment de dire adieu. Partager ces photos avec les proches donnera lieu à un album souvenir plus précieux qu’un simple registre de signatures.

Apportez ses livres préférés, créez un coin lecture avec un bon fauteuil… Il ou elle aurait tant aimé partager ces pages…

Une dispute, qui était au centre de ses préoccupations, pourrait trouver un terrain de réconciliation publique, même si ce n’est qu’un premier pas, au moment de lui dire adieu.

Elle avait des doigts de fée? Demandez à tout le monde d’apporter une de ses réalisations!

Il ou elle adorait danser? Pourquoi pas??? Allez-y, mettez ses airs préférés et dansez! Ne serait-ce que quelques pas, ça ramènera son énergie dans votre cœur.

Son chien ou son chat avait une importance énorme? Choisissez un endroit où l’animal de compagnie pourra trouver sa place. Ou bien annoncez que Pitou ou Minou a trouvé une bonne famille d’accueil et permettez-vous des photos ou des peluches qui évoquent cette présence si précieuse.

Il ou elle s’illuminait au contact de ses petits-enfants? Apportez des jouets, faites un bar à bonbon, créez une animation pour eux. Son sens de la famille sera ainsi rappelé et mis en vedette.

Elle adorait le lac et les oiseaux? Sentir le bon air frais la rendait joyeuse? Réunissez-vous autour d’un lac, déposez un peu de ses cendres sous le socle d’une lanterne chinoise biodégradable et laissez-la s’envoler vers le ciel en écoutant sa chanson préférée.

C’était une personne de plein air qui adorait se retrouver avec famille et amis autour d’un feu de bois en pleine nature? Faites un grand feu et ce sera la cérémonie d’adieu la plus appropriée!

Un rituel sur mesure

Qu’est-ce qu’un rituel? Un ensemble de mots et de gestes inhabituels et solennels qui nous transportent dans un espace particulier à cause des symboles et des musiques spéciales qui y sont intégrés.

Ce moment, même bref, laisse une empreinte indélébile. Même si vous prenez la bonne décision de recourir à un célébrant professionnel, osez apporter des éléments créatifs.

Un long ruban tenu par les membres de la famille auquel les autres participants viennent épingler un mot qui représente la personne défunte… Accrocher des messages aux branches d’un arbre… Lire un texte qu’il ou elle a écrit et qui représente sa façon de penser et son héritage… Projeter un vidéo ou des photos pendant la cérémonie… Inviter les gens présents à prendre la parole pour dire seulement un mot ou une courte phrase reliée à un bon souvenir… Relâcher une colombe, un papillon, des ballons, des lanternes chinoises (bien choisir le lieu avant d’aller dans cette direction!), mettre à l’eau des petites lanternes flottantes, autant de choses simples, mais signifiantes qui donnent une tout autre dimension à un rituel d’adieu.

Quand on veut aller dans le plus spectaculaire, outre des musiciens, il est aussi possible de retenir les services d’un acrobate, d’un mime ou d’un acteur pour exprimer de manière élégante et passionnée l’envol de l’être aimé.

Planter un arbre ou un arbuste en pleine forêt ou sur un terrain qui restera dans la famille peut aussi être au cœur du rituel. Les cendres peuvent aussi être placées dans un contenant biodégradable pour le retour à la nature par le biais d’une rivière, d’un lac ou d’un fleuve. Par une belle journée d’été, installez les cendres dans le fond d’un bateau de papier et laissez-le partir au fil de l’eau, pour un nouveau voyage.

Parfois, ce geste aura plus de sens que tous les discours du monde.

Des façons merveilleuses d’utiliser les cendres

De plus en plus, les gens expriment le désir que leurs cendres s’intègrent dans la grande spirale de la vie. Choisir l’un des quatre éléments : terre, eau, feu et air – celui qui représente le mieux l’être cher, voilà une magnifique façon d’honorer sa mémoire. Allons voir ce qu'il est possible de faire…

Différentes façons originales de disposer des cendres

Conserver les cendres

Pour plusieurs, conserver les cendres à la maison est un moyen de ne pas se séparer de l’être cher. Avec le temps qui passe, cette façon de faire comporte certains risques. Quand d’autres viennent libérer un appartement lorsque l’on tombe malade ou que l’on décède, les cendres trouvées peuvent devenir un motif d’embarras… c’est ainsi que malheureusement, ces cendres précieuses sont traitées sans aucun respect, surtout lorsqu’il s’agit de celles d’une personne inconnue. Prévoyez des dispositions testamentaires précises pour leur disposition finale si jamais vous ne pouvez pas vous en départir.

Si vous tenez à en conserver un peu, songez à un bijou, à un reliquaire ou à tous les objets de verre, de pierre ou de bois que vous pouvez fabriquer ou vous procurer sur le marché.

Quels que soient vos choix quand survient le décès de quelqu’un qui vous est cher, n’hésitez pas à sortir des rangs pour organiser un événement hommage et disposer de ses cendres. Ce qu’il vous en coûtera d’énergie vous vaudra un souvenir impérissable qui vous aidera à poursuivre votre route. Pour en savoir plus sur l’organisation d’une cérémonie, consultez l’article : Organiser un événement-hommage